Regard sous la chaussée: la réalité augmentée au service du génie civil et de la construction de conduites

26.02.2020

En collaboration avec la start-up genevoise v-Labs Sàrl, Basler & Hofmann a mené deux essais de terrain dans le cadre d’un projet d’innovation visant à tester l’utilisation de la réalité augmentée (RA) dans des infrastructures souterraines. Cette technologie présente un fort potentiel : l'implantation des conduites peut être suivie à l’aide du casque de réalité augmentée, il sera inutile d’emporter les plans sur le terrain, les communes et les exploitants de réseaux peuvent améliorer la qualité des données relatives à leurs conduites et les entrepreneurs sont assurés de ne pas endommager de conduites lors de leurs travaux de fouille.

Aujourd’hui malheureusement, les communes, les exploitants de réseaux et les entrepreneurs ne savent souvent pas précisément ce qui se cache sous la chaussée. « Avec la réalité augmentée (RA), nos clients y voient enfin plus clair » déclare ravie Regula Vedruccio, Responsable Géoinformatique chez Basler & Hofmann. Pour ces deux essais pilotes, l’équipe constituée des services de géoinformatique, de construction de routes et de génie civil urbain chez Basler & Hofmann a travaillé en collaboration avec v-Labs Sàrl. Cette start-up genevoise s’est spécialisée dans le développement de logiciels destinés au casque de réalité augmentée HoloLens de Microsoft. « Ensemble, nous avons testé deux cas d’application : le recours à la réalité augmentée pour la gestion des infrastructures des communes et son utilisation sur des chantiers par la direction des travaux et par les entrepreneurs », explique Regula Vedruccio.

La réalité augmentée au service des communes et des exploitants de réseaux

Basler & Hofmann entretient pour de nombreuses communes et exploitants de réseaux des systèmes d’information géographique (SIG). La plupart des communes et exploitants de réseaux gèrent les données de leurs conduites dans des SIG. Ces données constituent la base des projets de construction routières et d’infrastructures. Pour le premier essai de terrain, l’équipe de projet a chargé les données des conduites de la commune de Pfäffikon ZH dans le casque RA. Lorsque les données SIG ne comportent aucune information altimétrique, les algorithmes traitent automatiquement les données en modèle 3D. Les résultats sont impressionnants: « Grâce au casque HoloLens, les données des conduites nous étaient projetées sur le sol, à 10 centimètres près, au fur et à mesure que nous progressions dans les rues de la commune. Pendant que nous marchons, l’emplacement des conduites est calculé et corrigé en permanence au moyen du GPS. La solution proposée par v-Labs Sàrl convient donc parfaitement pour des zones entières ou de longues portions de routes », explique Regula Vedruccio. Lors de futures inspections, les communes et les exploitants de réseaux pourront visualiser les conduites directement avec le casque – et fini le déchiffrage parfois compliqué des plans. Le recours à la réalité augmentée est particulièrement intéressant pour toutes les communes et les exploitants de réseaux qui souhaitent améliorer la qualité des données de leurs conduites et gérer leurs infrastructures avec beaucoup plus d’efficacité. « Nous préparons les données pour les communes et nous aidons ces dernières dans la mise en place et l’utilisation de la réalité augmentée », ajoute Regula Vedruccio. « Nous attendons beaucoup du journal d'erreurs automatique qui doit nous permettre de vérifier directement sur le terrain si des objets en surface tels que des vannes ou des puits coïncident avec les conduites affichées par le casque RA. Les erreurs peuvent être enregistrées dans un journal d’erreur, directement via le casque. Un opérateur SIG corrige ensuite l’erreur dans la base de données d’origine. Tout cela fera l’objet d’un prochain essai sur le terrain », poursuit Regula Vedruccio.

HoloLens: le nouveau casque sur le chantier

Le deuxième essai de terrain a confirmé que la réalité augmentée représentait un fort potentiel pour la direction des travaux et les entrepreneurs. L’an passé, Basler & Hofmann a réalisé un projet pilote de génie civil en BIM dans la rue Eigenheimstrasse dans la commune de Küsnacht. L’équipe en charge du projet a mis à disposition le double numérique de cette rue via le casque HoloLens. « Nous imaginons qu’à l’avenir, directeurs de travaux et entrepreneurs pourront facilement faire des comparaisons entre la situation prévue et la situation réelle en affichant directement sur place la modélisation du projet. Cela permet par exemple de clarifier rapidement d’éventuelles incertitudes quant à l’emplacement de conduites existantes. Ainsi, on évite des dommages inutiles et la qualité d’exécution des travaux s’en trouve renforcée », déclare Regula Vedruccio. « A Küsnacht, les travaux étaient déjà terminés au moment de l’essai sur le terrain. Nous voulons maintenant tester la réalité augmentée sur un chantier en cours », explique Regula Vedruccio. Elle est convaincue que les possibilités de visualisation offertes par la réalité augmentée pourront simplifier la communication sur des projets de construction routières et de génie civil, que ce soit durant la procédure d’autorisation ou dans le cadre de réunions de projet.

Des résultats très prometteurs

Les deux essais réalisés sur le terrain ont convaincu l’équipe pluridisciplinaire en charge du projet chez Basler & Hofmann. La solution RA de v-Labs Sàrl est simple à utiliser, fiable et extrêmement précise. « Nous sommes heureux de pouvoir offrir aux communes, aux exploitants de réseaux, aux directions des travaux et aux entrepreneurs une vue souterraine de leurs rues », confie Regula Vedruccio.

Ihre Ansprechpartnerin

Regula Vedruccio, Responsable Géoinformatique Basler & Hofmann : Contact

Partenaire pour les essais pilotes

v-Labs Sàrl