Engagement en Haïti : un grand succès

05.06.2014

La DDC s’engage depuis 2010 en faveur de la construction d’écoles parasismiques et paracycloniques en Haïti et a élaboré trois types de construction (béton armé, maçonnerie chaînée, construction en bois) garantissant des infrastructures simples, mais sûres. Des ingénieurs de Basler & Hofmann ont pris part à ce travail de construction dès le début et ont apporté leurs connaissances techniques tout au long du processus. A présent, l’équipe peut se réjouir du succès de son infatigable engagement : par décret ministériel du 01.04.2014, le ministère haïtien de l’Education a déclaré les trois types de construction norme obligatoire pour tous les nouveaux bâtiments scolaires.

Ecole à deux étages en béton armé

Une norme nationale pour les bâtiments scolaires

L’un des thèmes centraux de la Direction du développement et de la coopération (DDC) en Haïti est la reconstruction des écoles détruites lors du grand tremblement de terre de 2010. L’engagement suisse vise à construire de nouveaux bâtiments scolaires parasismiques et paracycloniques pour le pays menacé par des dangers naturels. En étroite collaboration avec les autorités haïtiennes, l’équipe du projet a mis au point trois types d’écoles qui ont été adaptés aux différentes conditions locales en Haïti et offrent aux écoliers un espace sûr pour apprendre. Les bâtiments en béton armé et en maçonnerie chaînée ont été construits et ont fait leur preuve. Les constructions en bois sont en cours d’exécution. Le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle en Haïti a approuvé ces trois types de construction comme norme obligatoire pour tous les nouveaux bâtiments scolaires. C’est une réussite remarquable pour le travail inlassable accompli par l’équipe sur place et une avancée importante vers un bon niveau de qualité uniforme pour la construction de nouvelles écoles.

Les deux premières écoles construites en béton armé par la DDC ont été inaugurées en octobre 2012. A l’heure actuelle, six écoles sont en cours de construction. D’ici fin 2017, la DDC prévoit d’en construire une dizaine d’autres. Grâce aux nouvelles normes, les écoles financées par d’autres organisations seront désormais également construites dans le respect des normes parasismiques et paracycloniques. C’est une étape primordiale pour Haïti. Le principal défi consiste désormais à garantir la qualité de l’exécution des constructions.

Le type de construction dépend des conditions locales

Les trois types de construction se distinguent principalement sur le plan de la conception et des matériaux qui doivent être adaptés aux conditions locales.  Ainsi, une construction en béton armé à deux étages est privilégiée pour les espaces urbains restreints. Dans les régions rurales facilement accessibles, la DDC recommande des bâtiments à un étage en maçonnerie chaînée. Dans les régions très reculées accessibles uniquement à pied ou avec des bêtes de somme, la norme prévoit une construction simple en bois.