Essai en fumées chaudes réussi: «Izar» au Kaufleuten

20.04.2015

Le Kaufleuten de Zurich a été rénové. Conformément aux obligations en matière de police du feu, le gérant a testé son nouveau système de désenfumage. Pour réaliser ce test opérationnel, Basler & Hofmann a eu recours à l’unité d’essai incendie réel, Izar, mis en œuvre pour la première fois dans un bâtiment en service. Tout a impeccablement fonctionné.

Méthode d’essai simple et rapide

L’équipe protection incendie de Basler & Hofmann a développé l’unité mobile de test brevetée Izar pour reproduire les conditions d’un incendie réel. L’Izar a été utilisé au Kaufleuten de Zurich afin de vérifier le nouveau système de désenfumage – une première dans un établissement en service. L’installation a duré, comme prévu, une heure précisément: l’Izar a fait monter la température jusqu'aux 60° requis à 7 mètres de haut. La machine à brouillard a produit un fluide blanc qui faisait nettement apparaître la stratification de la fumée. Celle-ci s’en est allée, pareille à un «tapis volant», une fois le système de désenfumage enclenché. Au bout de 15 minutes, le test était terminé. Ni le montage ni le démontage n’ont interféré avec l’emploi du temps de la journée au Kaufleuten (montage des décors dans la salle du club).

Reproduire avec précision le schéma de progression des incendies

200 kW de chaleur convective ont été générés au Kaufleuten. Et ce n’est pas grand chose comparé aux capacités d’Izar: un seul module de combustion génère une chaleur convective de 1,25 MW, ce qui correspond à un incendie naturel de près de 2 MW. L’adjonction de modules supplémentaires permet d’augmenter la puissance quasiment à volonté. Il est ainsi possible de reproduire avec précision des situations d’incendie dans des bâtiments d’envergure et très fréquentés, tels que des centres commerciaux, stades, patinoires, galeries, hôpitaux, aéroports et tunnels.

Ecologique et sûr

De surcroît, le processus est sans danger: le gaz est mélangé à la quantité d’air précise permettant une combustion des deux éléments en équilibre stœchiométrique. Les flammes bleues sont pratiquement sans rayonnement calorifique, elles sont absolument sans danger pour les personnes et les bâtiments tout en remplissant les exigences strictes des lois sur la protection de l’environnement.

Plus d'informations sur la compétence protection incendie

Plus d'informations sur la compétence Tests d'incendie avec Izar