Publication d’une étude sur la limitation de la vitesse à 30 km/h sur l’axe principal cantonal de la ville de Zoug: une réduction significative du bruit

03.05.2018

La Grabenstrasse, l’un des principaux axes de circulation de la ville de Zoug, doit être assainie d’un point de vue phonique. Un jugement du Tribunal fédéral datant de février 2016 impose à la commune d’étudier précisément l’impact d’une limitation de la vitesse à 30 km/h. Le rapport des experts de Basler & Hofmann est désormais disponible et démontre qu’une limitation de la vitesse à 30 km/h, particulièrement la nuit et le weekend, permet de réduire significativement les nuisances sonores pour les habitants. Les usagers de la route étaient en grande partie en faveur de cette mesure. D’autres projets de recherche sur la limitation de la vitesse à 30 km/h sur les routes principales sont en cours.

La Grabenstrasse est une route cantonale principale traversant la vieille ville de Zoug. Plus de 14'500 véhicules l’empruntent quotidiennement, et les valeurs limites de nuisance sonore sont dépassées. Des mesures d’assainissement doivent donc être prises pour réduire le bruit dans la Grabenstrasse. Les riverains souhaitaient la mise en place d’une limitation de la vitesse à 30 km/h et ont donc saisi le Tribunal fédéral. Le Tribunal a jugé, le 3 février 2016, que la demande des plaignants était fondée et a ordonné que des études plus précises soient conduites sur le potentiel de réduction du bruit qu’aurait la limitation de la vitesse à 30 km/h, surtout la nuit. L’entreprise Basler & Hofmann a été chargée d’étudier en profondeur l’impact de la limitation de la vitesse à 30 km/h dans la Grabenstrasse. Les résultats sont désormais disponibles et fournissent des informations pertinentes pouvant s’appliquer à d’autres situations.

Réduction significative du bruit la nuit et le weekend

Pendant 6 mois, la limitation de la vitesse à 30 km/h a été testée dans la Grabenstrasse. Au cours de cette période, les émissions sonores (niveau, caractéristiques), le flux de circulation et le taux d’approbation de la limitation de la vitesse à 30 km/h par les usagers de la route ont été évalués. Cette limitation de vitesse n’a rien changé à la circulation dans la Grabenstrasse: le nombre de véhicules empruntant cette rue est resté le même, la circulation devenant un peu plus fluide. En raison de la densité élevée du trafic en semaine, les voitures roulent de fait rarement au-dessus de 25 km/h, même avec une vitesse maximale autorisée de 50 km/h. En revanche, cette limitation a permis de réduire drastiquement la vitesse le soir, la nuit et le weekend entraînant une réduction du niveau sonore. Le niveau de bruit moyen a été réduit de 1 à 2 décibels la nuit en semaine et de 3 à 4 décibels pendant le weekend. De plus, le pic de bruit diminue de 5 décibels au maximum la nuit, ce qui est clairement perceptible; de plus, moins de bruits isolés dérangeants surviennent. La circulation est stable. La ville de Zoug vient de publier cette étude et prévoit d’instaurer la limitation de la vitesse à 30 km/h dans la Grabenstrasse.

D’autres travaux de recherche

Dans la mesure où, jusqu’à présent, peu de rues principales étaient limitées à 30 km/h en Suisse, les résultats de cette étude seront précieux pour d’autres communes. Ces résultats font partie du projet de recherche «Tempo 30 auf Hauptverkehrsstrassen – Einsatzgrenzen und Umsetzung» (Limitation de la vitesse à 30 km/h dans les rues principales: limites et mise en œuvre) auquel Basler & Hofmann prend part et qui se terminera fin 2018.

 

Télécharger l’étude (en allemand)