Une première en Norvège: un tunnelier perce un tunnel ferroviaire

04.12.2015

Le tunnel Ulriken est situé sur la ligne de transport ferroviaire Bergen-Oslo, une ligne très fréquentée dont on souhaite augmenter la capacité. Dans un premier temps, le tronçon entre Bergen et Årna sera pourvu d’un deuxième tube de tunnel. C’est la première fois que l’on utilise un tunnelier en Norvège pour percer un tunnel ferroviaire. Le 4 décembre 2015, le jour de la Sainte-Barbe, le tunnelier à grippeur d’un diamètre de 9,3 mètres s’est mis au travail.

L’objectif: percer un tunnel ferroviaire à une voie sur 7,8 kilomètres d’ici à mai 2017. Ce tunnel sera relié au tube de tunnel existant au moyen de 15 galeries transversales. Basler & Hofmann travaille sur ce projet avec Norconsult, le bureau d’ingénieurs numéro un en Norvège, et a eu l’idée d’inclure un tunnelier au projet d’appel d’offres. Cette variante s’est imposée en raison de ses nombreux avantages: le tunnelier permet de ménager le tube de tunnel contigu construit il y a plus de 40 ans et évite au voisinage d’avoir à subir le bruit et les secousses engendrés par le dynamitage. De plus, l’avancement au tunnelier s’est avéré moins onéreux.

Basler & Hofmann participe également à la partie technique ferroviaire du tunnel Ulriken en se chargeant de la voie sans ballast ainsi que de la protection contre le bruit et les vibrations à l’aide d’un système masse-ressort.