David Grossmann

Ingénieur diplomé en génie civil ETH, MBA

Membre de la direction, Responsable Energie et Sécurité

David Grossmann rêvait d’être «explorateur», un métier qui a finalement beaucoup en commun avec son travail actuel: après l’obtention de son diplôme d’ingénieur civil, il a d’abord travaillé comme assistant technique pour la recherche, l’enseignement et l’expertise judiciaire à l’EPF de Zurich. Il est ensuite devenu ingénieur projeteur en géotechnique et statique dans une entreprise suisse d’ingénieurs, pour laquelle il a développé un réseau de bureaux en Allemagne. A la fin des années 1990, David Grossmann s’est rendu en Grande-Bretagne où il a obtenu son MBA à l’Université de Bath. Il a ensuite travaillé comme directeur responsable du Marketing et du développement des affaires dans une société d’ingénieurs opérant au niveau international et y a instauré diverses fonctions (communication, studio de design, développement des affaires, productions médiatiques). Depuis son retour en Suisse en 2006, David Grossmann est membre de la direction et dirige le domaine d’activité de l’énergie et de la sécurité chez Basler & Hofmann.

Qu’est-ce qui te fascine dans ton travail?

La collaboration avec différentes personnes; le développement et la définition d’objectifs au sein de l’équipe et le soutenir de ceux-ci pour qu’ils se réalisent; reconnaître, saisir et mettre en œuvre les nouvelles opportunités sur le marché.

Quelle autre profession pourrais-tu envisager et pourquoi?

Explorateur: bien que ce «métier» n’existe plus comme tel aujourd’hui. J’adore découvrir de nouvelles choses, tant sur le plan professionnel que privé. Cela implique de bien évaluer les chances et les risques, d’avoir le courage d’oser quelque chose, même en présence de dangers réels. Il faut alors faire les préparations adéquates, réfléchir aux scénarios possibles et finalement prendre les bonnes décisions au moment opportun.

Basler & Hofmann AG

Ingénieurs, planificateurs et conseillers

Forchstrasse 395, Postfach

CH-8032 Zurich

Plan d’accès et itinéraire