L’ancienne Aar: un projet phare en matière de protection de la nature et de protection contre les crues

Entre Lyss et Meienried, l’ancienne Aar représente la zone alluviale la plus vaste de Suisse, détenant ainsi une importance nationale. En période de crue, ce cours d’eau provoque néanmoins d’importants dégâts dans les zones urbanisées riveraines, les crues de 2006 et de 2007 en ont été les dernières manifestations en date. Un vaste projet du syndicat d’aménagement des eaux Wasserbauverband Alte Aare, auquel dix communes limitrophes appartiennent, illustre bien la façon dont protection contre les crues et protection de la nature peuvent aller de pair. Basler & Hofmann était chargée de la mise en œuvre des mesures dans la zone centrale de la réserve naturelle où une revalorisation écologique de la rivière est en autres effectuée sur une distance de près de six kilomètres grâce à un dépôt de bois mort, le plus important de Suisse.

Compétences associées

Aménagement des cours d’eau, Planification environnementale

Donneur d’ordre

Wasserbauverband Alte Aare

Plus d’espace et des remblais plus efficaces

Sur les rives de l’ancienne Aar, la protection contre les crues et la protection de la nature répondent à deux grands principes: le paysage alluvial se voit consacrer un espace plus vaste (et donc une capacité d’écoulement plus importante) et sa revitalisation est opérée au moyen de nombreuses mesures. Dans le même temps, plusieurs ouvrages de remblais renforcent la protection pour les communes. C’est donc ainsi qu’est né un projet qui est considéré, tant par les spécialistes des crues que par les défenseurs de la nature, comme étant une référence.

Une diversité pleine de vie

Pour qu’un paysage alluvial constitue l’habitat d’espèces variées, l’eau doit pouvoir façonner le paysage et former des biotopes aux structures hétérogènes. Sur l’ancienne Aar, cette dynamique naturelle a été affaiblie par de précédents aménagements du cours de la rivière. Les mesures de revitalisation créent de nombreuses structures à caractère naturel telles que des zones de colonisation, des forêts alluviales d’essence à bois tendre, des bras morts, des prés humides et des étangs pour amphibiens. La mise en place de bois mort représente un élément important de cette démarche qui, sur une proposition de Basler & Hofmann, a été mise en œuvre au moyen de différents types de constructions tels que des arbres en épi, des arbres entiers ou des seuils, créant ainsi une grande diversité des courants ainsi que de nouveaux habitats.

L’installation d’arbres en épi et de digues de bois mort contribue à une grande diversité des courants.

Nos prestations

Optimisation projet de construction, appel d’offres, projet d’exécution, direction des travaux, suivi écologique des travaux y compris stratégie pour plantes néophytes, protection des sols sur les chantiers de construction, assainissement de sites pollués.