Tunnel de Gubrist : désamorçage d'un goulot d'étranglement

Avec plus de 120'000 véhicules par jour, le contournement Nord de Zurich est actuellement l'un des tronçons routiers les plus empruntés de Suisse. Des bouchons et des accidents surviennent régulièrement. La rénovation complète et l'agrandissement du tunnel de Gubrist par la construction d'un troisième tube doivent augmenter la capacité et la sécurité sur ce tronçon.

Compétences associées

Construction de tunnels

Donneur d’ordre

Office fédéral des routes (OFROU)

Le plus grand diamètre de perçage de Suisse

Le tunnel de Gubrist d'une longueur de 3,3 kilomètres et composé de deux tubes de circulation séparée, a été mis en service en 1985. Dans le cadre du projet de construction « A1 Extension du contournement Nord de Zurich », un troisième tube sera construit d'ici 2022 avec trois voies de circulation. Les deux tubes actuels seront ensuite rénovés avec deux voies de circulation chacun. La construction du troisième tube pose de nouveaux standards : avec une largeur de 16 mètres, le nouveau tube aura le plus grand diamètre de perçage jamais réalisé en Suisse.

Mensuration par balayage laser 3D

Afin que la haveuse puisse trouver son chemin dans la roche au cours de l'avancement, les experts de Basler & Hofmann ont créé un réseau de points fixes précis comme base. Pendant les travaux, des contrôles sont effectués à intervalles réguliers afin de savoir si la machine se trouve sur la bonne trajectoire. L'étude de projet pour la remise en état des tubes existants est basée sur une saisie complète par balayage laser. Par rapport aux mesures réalisées par tachymètre, le balayage laser est beaucoup plus rapide - ce qui représente un avantage déterminant, l'interruption du trafic à l'intérieur des tubes étant ainsi moins longue.

Nos prestations

Soutien au maître d’ouvrage et fonction d'état-major avec tâches de direction générale des travaux dans le lot 2 (nouvelle construction du 3e tube) et dans le lot 3 (remise en état des tubes 1 et 2) pour l'étude de projet, l'appel d'offres et la réalisation.

Mensuration par les maîtres d'ouvrage : balayage laser 3D comme base de la remise en état des tunnels existants. Saisie de la zone des voies de circulation, canalisations pour les conduites d'évacuation d'air et d'arrivée d'air neuf ainsi que pour les galeries techniques, sur une longueur totale d'environ 25 kilomètres. Création de modèles 3D, axes 3D et profils transversaux.

Création d'un réseau de points fixes à proximité des deux portails du 3e tube. Contrôles de percements et points fixes principaux pendant la journée. Analyse des écarts entre les objectifs et la réalité pour les nouveaux tronçons percés. Contrôle des percées. Piquetages et mesures de contrôle au niveau des portails.